Les principaux types d’horloges

horloges -

Les principaux types d’horloges

A - La diversité

Maintenant que nous avons vu ensemble une grande partie de l’histoire de l’horlogerie, il serait temps de voir les différents types d’horloges qui existent.

 

 

1 - L’horloge comtoise

L’horloge comtoise, la Morez, Morbier ou encore Comtoise, a été créée en Franche-Comté, comme son nom l’indique. Sa fabrication a commencé en 1680 et s’est terminée en 1915. Elle avait lieu plus précisément dans les villes de Morez et Morbier.

 

Horloge comtoise miniature - © Wikipedia

 

Elle est très facilement reconnaissable : elle fait souvent plus de deux mètres, est fabriquée avec des matières nobles, notamment avec une caisse en bois massif (noyer, chêne, etc.) et a des finitions très soignées. A savoir qu’il existe aussi des horloges comtoises plus petites, créées plus tard -comme celle sur la photo ci-dessus.

Horloge haut de gamme, elle était donc très populaire, notamment en France.

Aujourd’hui, la Morez est devenue une réelle pièce de collection, très chère, certaines étant même signées par des « maîtres horlogers ».

2 - La pendule

La pendule représente à elle seule une grande famille d’horloges très populaires, caractérisées par ce fameux pendule, qui bouge en fonction des secondes et permet de faire fonctionner l’horloge. Pour rappel, l’horloge à pendule a été inventée par Christian Huygens en 1656.

 

 

 La première chose à savoir, c’est que l’horloge à pendule fonctionne grâce à trois éléments :

  • Un « oscillateur », donc le pendule, qui s’appelle aussi un balancier. Il impose par son mouvement l’étalon de la durée de l’horloge.
  • Un « dispositif d’entretien du mouvement de l’oscillateur ». Dans les coucous que vous connaissez tous -comme dans toutes les horloges, ce dispositif correspond aux poids. En effet, toutes ces horloges ont des poids qui descendent avec le temps, qui nécessitent d’être remontés assez souvent, pour compenser l’amortissement du mouvement du pendule.
  • Un « échappement » qui relie le « dispositif d’entretien du mouvement de l’oscillateur » et le pendule en lui-même, pour leur permettre de fonctionner.

 

Et il existe différents types d’horloges à pendules. Tout d’abord, il y a très simplement les pendules murales et les pendules à poser. Dont les noms parlent d’eux-mêmes.

Mais pour donner des exemples plus concrets, il existe le pendule de Paris, petite horloge à poser et dont la fabrication a commencé à Paris dans les années 1750. On parle aussi de pendules de cheminées.

Mais il y a aussi les coucous, ces horloges que beaucoup de nos grands-parents possèdent. Horloge murale, le coucou est une horloge à pendule avec deux poids qu’il faut remonter relativement souvent.

Mais les caractéristiques principales de ce coucou, c’est sa forme -un petit chalet, et surtout sa sonnerie qui se déclenche toutes les heures, imitant le cri d’un coucou, et faisant sortir de sa petite fenêtre (située sur le haut de l’horloge) une petite sculpture en forme d’oiseau.

 

N’hésitez pas à aller faire un tour sur notre boutique si cet article vous a plu !

Clémence Bouquerod


Tags